Suis nous sur
post_content

Carolina Tropini

Titre

  • Boursier ou boursière
  • Chercheur mondial ou chercheuse mondiale CIFAR-Azrieli 2019-2021
  • Microbiome humain

Profil

Profil

À Propos

Carolina Tropini associe des techniques expérimentales et computationnelles de pointe afin d’étudier comment l’environnement physique influence le microbiote de l’échelle sous-cellulaire à l’échelle de l’organisme, et de déterminer comment se fait la transmission des bactéries d’un hôte à l’autre dans la santé et la maladie.

Tous les écosystèmes sont intégrés dans leur environnement physique. L’intestin humain se compose d’un vaste éventail d’environnements dont les paramètres physiques varient en fonction de la physiologie et de la maladie. Des facteurs, comme l’acidité, la disponibilité de l’eau ou la température varient tout le long de l’intestin et sont modifiés par la maladie. L’intestin humain accueille aussi une communauté dynamique composée de billions de bactéries, d’organismes fongiques et de virus, appelés collectivement le microbiote intestinal.

Nous savons que le microbiote intestinal a une grande spécificité pour des niches écologiques, mais nous ne comprenons pas les règles associées à ces préférences ni ne pouvons prédire où les microorganismes pourront foisonner ou mourir. Nous avons pour objectif de combler ces lacunes et d’approfondir notre compréhension de la façon dont notre microbiote réagit aux perturbations physiques associées à la colonisation, à la maladie et à la dispersion.

Prix

  • Prix de recherche de la Fondation Michael Smith pour la santé, 2019
  • Prix de recherche postdoctorale James S. McDonnell, 2014
  • Stanford Bio-X Interdisciplinary Graduate Fellowship - Bruce and Elizabeth Dunlevie, 2011
  • Bourse d’études supérieures de Stanford, 2008

Publications Pertinentes

  • C. Tropini, E. L. Moss, K. Ng, S. K. Higginbottom, E. P. Casavant, C. G. Gonzales, B. Fremin, J. E. Elias, K. C. Huang, A. S. Bhatt et J. L. Sonnenburg. « Transient osmotic perturbation causes long-term alteration to the gut microbiota ». 173(7):1742-1754, juin 2018, Cell.
  • C. Tropini*, K. Earle*, K. C. Huang, J. L. Sonnenburg. « The Gut Microbiome: Connecting Spatial Organization to Function. 21:433–442, avril 2017. Cell Host and Microbe.
  • C. Tropini, T. K. Lee, J. Hsin, S. Desmarais, T. Ursell, R. Monds, K. C. Huang. « General principles of bacterial cell-size determination revealed by heterologous expression of cell wall synthesis machinery and chemical perturbations ». Vol. 9, 1520-1527. novembre 2014. Cell Reports.
  • B. A. Krajina, C. Tropini, A. Zhu, P. DiGiacomo, J. L. Sonnenburg, S. C. Heilshorn et A. J. Spakowitz. « Dynamic light scattering microrheology reveals multi-scale viscoelasticity of polymer gels and precious biological materials ». 10.1021/acscentsci.7b00449, décembre 2017. ACS Central Science.
  • C. Tropini, N. Rabbani et K. C. Huang. « Physical constraints on the establishment of intracellular spatial gradients in bacteria ». Vol. 5(1), 17, août 2012, BMC Biophysics.

Soutenez-nous

Le CIFAR est un organisme de bienfaisance enregistré qui reçoit le soutien des gouvernements du Canada, de l’Alberta et du Québec, ainsi que de fondations, de donateurs individuels, d’entreprises et de partenaires canadiens et internationaux.

Centre MaRS, tour Ouest
661, avenue University, bureau 505
Toronto (Ontario) M5G 1M1 Canada