Suis nous sur
post_content

Hyun Youk

La nomination

  • Chercheur mondial ou chercheuse mondiale CIFAR-Azrieli 2018-2020
  • Architecture moléculaire de la vie

Connect

Website

À Propos

De savoir ce qui détermine quand un organisme meurt et s’il y a des mécanismes, encore inconnus, qui peuvent réanimer un organisme après la mort sont des questions fascinantes qui nous obligent à examiner ce qui distingue la matière vivante de la matière non vivante.

Motivé par ces questions, le laboratoire de Hyun Youk examine les principes et les mécanismes moléculaires qui permettent à diverses cellules de déterminer, de façon autonome et collective, leur mode de croissance, de vie, de mort et de réanimation. Youk s’intéresse tout particulièrement aux mécanismes moléculaires intracellulaires et à la communication intercellulaire qui régulent leurs gènes et, en retour, font qu’une cellule fait la transition de la vie à la mort. Pour mener à bien ces recherches, son équipe réalise des expériences sur des bactéries naturelles et des bactéries génétiquement modifiées, la levure de boulanger et des cellules souches embryonnaires. En vue de mieux interpréter ses expériences et d’offrir un cadre à la compréhension des données, l’équipe conçoit des modèles mathématiques et de nouveaux cadres pour les systèmes vivants qui s’inspirent de la physique. Par le recours à la théorie et à l’expérience, les chercheurs espèrent en fin de compte trouver une réponse productive à une question fondamentale : « Qu’est-ce que ça veut dire être vivant ou mort? »

Prix

  • Prix du jeune chercheur en physique biologique de l’International Union of Physics and Applied Physics (IUPAP), 2017
  • Prix Vidi de l’Organisation scientifique néerlandaise (NWO), 2016
  • Bourse de démarrage du Conseil européen de la recherche (CER), 2015
  • Bourse Damon Runyon, 2011
  • Finaliste, meilleure thèse de doctorat en physique biologique de l’American Physical Society (APS), 2010

Publications Pertinentes

  • Olimpio, E.P., Y. Dang et H. Youk. « Statistical dynamics of spatial-order formation by communicating cells. » iScience (2018).
  • Doganer, B. A., L. K. Q. Yan et H. Youk. « Autocrine signaling and quorum sensing: Extreme ends of a common spectrum. » Trends in Cell Biology (2016).
  • Maire, T. et H. Youk. « Molecular-level tuning of cellular autonomy controls the collective behaviors of cell populations. » Cell Systems (2015).
  • Youk, H. et W. A. Lim. « Secreting and sensing the same molecule allows cells to achieve versatile social behaviors. » Science (2014).
  • Youk, H. et A. van Oudenaarden. « Growth landscape formed by perception and import of glucose in yeast. » Nature (2009).

Soutenez-nous

Le CIFAR est un organisme de bienfaisance enregistré qui reçoit le soutien des gouvernements du Canada, de l’Ontario, de l’Alberta et du Québec, ainsi que de fondations, de donateurs individuels, d’entreprises et de partenaires canadiens et internationaux.

Centre MaRS, tour Ouest
661, avenue University, bureau 505
Toronto (Ontario) M5G 1M1 Canada