Suis nous sur
post_content

Jenny Yang

La nomination

  • Chercheur mondial ou chercheuse mondiale CIFAR-Azrieli 2018-2020
  • Énergie solaire bio-inspirée

Connect

Website

À Propos

L’énergie solaire est une ressource abondante qui a le potentiel d’alimenter la civilisation humaine en énergie de façon durable. Toutefois, elle est aussi intermittente et produite dans une forme transitoire – l’électricité.

Par opposition, la majeure partie de notre infrastructure énergétique actuelle dépend de carburants chimiques, comme le pétrole, le charbon et le gaz naturel. Pour intégrer de façon transparente l’énergie solaire pour la société, il faut convertir efficacement l’électricité en carburants chimiques. La conversion de l’énergie rayonnante en carburants chimiques se fait déjà à grande échelle dans la nature par la photosynthèse.

Le programme de recherche de Jenny Yang met l’accent sur plusieurs questions importantes pour la concrétisation de la photosynthèse artificielle qui mènera à une infrastructure énergétique renouvelable et carboneutre. Un des objectifs principaux de ce programme est la mise au point de catalyseurs économiques, sélectifs et efficaces qui peuvent réduire directement des charges d’alimentation, comme le H2O et le CO2, en carburants chimiques à l’aide de l’électricité solaire. Pour ce faire, le laboratoire de Yang préconise une approche multidisciplinaire, et exploite des méthodes et des connaissances diverses relatives notamment aux enzymes et aux catalyseurs à l’état solide afin d’avoir une compréhension globale des voies de réaction à haute efficacité énergétique dans des réactions de production de carburants. Leur approche globale permet l’établissement de lignes directrices pour la conception rationnelle de nouveaux catalyseurs de production de carburants à haute efficacité.

En outre, le groupe de Yang a inventé une méthode modulaire et facile pour intégrer des électrocatalyseurs à des surfaces photovoltaïques, menant à la production de nouveaux matériaux pour des piles photoélectrochimiques. Leur méthode pourrait faciliter la production rapide de matériaux d’électrodes pour la production directe de carburants à partir de l’énergie solaire.

Prix

  • Presidential Early Career Award for Scientists and Engineers (PECASE)
  • Bourse Sloan
  • Bourse Hellman
  • Bourse du jeune chercheur du DOE
  • Prix CARRIÈRE de la NSF

Publications Pertinentes

  • Tsay, C., & Yang, J. Y. (2016). Electrocatalytic hydrogen evolution under acidic aqueous conditions and mechanistic studies of a highly stable molecular catalyst. Journal of the American Chemical Society, 138(43), 14174-14177.
  • Kotyk, J. F. K., Hanna, C. M., Combs, R. L., Ziller, J. W., & Yang, J. Y. (2018). Intramolecular hydrogen-bonding in a cobalt aqua complex and electrochemical water oxidation activity. Chemical science, 9(10), 2750-2755.
  • Ceballos, B. M., Tsay, C., & Yang, J. Y. (2017). CO 2 reduction or HCO 2− oxidation? Solvent-dependent thermochemistry of a nickel hydride complex. Chemical Communications, 53(53), 7405-7408.
  • Hanna, C. M., Sanborn, C. D., Ardo, S., & Yang, J. Y. (2018). Interfacial Electron Transfer of Ferrocene Immobilized onto Indium Tin Oxide through Covalent and Noncovalent Interactions. ACS applied materials & interfaces, 10(15), 13211-13217.
  • Tsay, C., Livesay, B. N., Ruelas, S., & Yang, J. Y. (2015). Solvation effects on transition metal hydricity. Journal of the American Chemical Society, 137(44), 14114-14121.

Soutenez-nous

Le CIFAR est un organisme de bienfaisance enregistré qui reçoit le soutien des gouvernements du Canada, de l’Ontario, de l’Alberta et du Québec, ainsi que de fondations, de donateurs individuels, d’entreprises et de partenaires canadiens et internationaux.

Centre MaRS, tour Ouest
661, avenue University, bureau 505
Toronto (Ontario) M5G 1M1 Canada