Suis nous sur
post_content

Allison Harell

Titre

  • Membre
  • Frontières, groupes et appartenance

À Propos

La politologue Allison Harell souhaite découvrir comment la diversité sociale influence l’arène politique, particulièrement dans la façon dont le préjudice influence la formation de l’opinion publique.

En se fondant principalement sur des études expérimentales à grande échelle, Harell a analysé de nombreux aspects des attitudes que tiennent les gens à l’égard de groupes et au sein de groupes dans des démocraties industrialisées, et leurs effets sur les attitudes en matière de politiques et le comportement politique. Elle a été auteure principale et cochercheuse dans le cadre d’un certain nombre d’études comparatives d’envergure (y compris l’étude sur l’élection canadienne, l’étude comparative sur les jeunes, l’enquête sur la race, le genre et l’État providence, et l’enquête comparative sur les droits) et a été à l’avant-plan de la mise au point de protocoles expérimentaux en ligne au Canada pour mesurer l’effet des signaux de groupe en ce qui concerne les attitudes face aux politiques publiques. Dans ses recherches actuelles, elle se penche sur la façon dont les relations intergroupes influencent le soutien à la solidarité économique et politique, ainsi que sur la façon dont les perceptions intergroupes débordent dans la politique électorale.

Harell a fondé le Laboratoire d’analyse de communication politique et d’opinion publique à l’Université du Québec à Montréal et est professeure agrégée au Centre pour l’étude de la citoyenneté démocratique.

Prix

  • Codirectrice du Consortium sur la démocratie électorale (C-Dem), subvention de partenariats du Conseil de recherches en sciences humaines, 2019
  • Membre élue du Collège de nouveaux chercheurs et créateurs en art et en science, Société royale du Canada, 2018
  • Bourse Eakin, Institut d’études canadiennes de McGill, 2017
  • Titulaire de la chaire de recherche en psychologie politique de la solidarité sociale de l’UQAM, 2016
  • Prix Rotman pour une thèse qui a contribué à rehausser la compréhension des politiques publiques au Canada, Université McGill, 2008

Publications Pertinentes

  • Allison Harell, Stuart Soroka et Shanto Iyengar. 2017. Locus of Control and Support for Immigration in Canada, the US and the UK. Political Psychology. 38(2) : 245-260.
  • Allison Harell. 2017. Intersectionality and Gendered Political Behaviour in a Multicultural Canada. Canadian Journal of Political Science. 50(2) : 495-514.
  • Dietlind Stolle, Allison Harell, Stuart Soroka et Jessica Benkhe. 2017. Religious Symbols, Multiculturalism and Policy Attitudes. Canadian Journal of Political Science. 49(2) : 335-358.
  • Allison Harell, Stuart Soroka et Shanto Iyengar. 2016. Racial Cues, Prejudice and Attitudes toward Redistribution: A Comparative Experimental Approach. European Journal of Political Research. 55(4) : 723-744.
  • Allison Harell, Stuart Soroka et Kiera Ladner. 2014. Public Opinion, Prejudice and the Racialization of Welfare in Canada. Ethnic and Racial Studies. 37(14) : 2580-2597.

Soutenez-nous

Le CIFAR est un organisme de bienfaisance enregistré qui reçoit le soutien des gouvernements du Canada, de l’Alberta et du Québec, ainsi que de fondations, de donateurs individuels, d’entreprises et de partenaires canadiens et internationaux.

Centre MaRS, tour Ouest
661, avenue University, bureau 505
Toronto (Ontario) M5G 1M1 Canada