Suis nous sur
post_content

Daniel Figeys

La nomination

  • Boursier ou boursière
  • Architecture moléculaire de la vie

Connect

ResearchGate

À Propos

Daniel Figeys cherche à comprendre comment des changements dans les protéines, leurs modifications et leurs interactions touchent la santé humaine.

Il s’intéresse aussi aux techniques fondées sur les technologies omiques pour mieux comprendre les changements dans les systèmes. Son laboratoire travaille actuellement à des projets qui visent à rehausser notre compréhension des changements protéiques dans le cerveau. En particulier, il s’intéresse au principe fondamental de l’horloge circadienne, aux effets du vieillissement sur le cerveau, ainsi qu’à des changements dans des modèles de la maladie de Parkinson issus de la protéomique. De plus, son laboratoire réalise des recherches en collaboration avec un microbiologiste et un clinicien sur les interactions hôte-microbiome et leurs rôles dans la maladie intestinale inflammatoire. Figeys étudie aussi des classes fonctionnelles de protéines, y compris les protéines convertases, et la famille SMYD des lysines méthyltransférases et leurs rôles dans la maladie. Finalement, son laboratoire met au point de nouvelles technologies pour étudier d’infimes concentrations de protéines et des modifications post-translationnelles.

Prix

  • Chaire de recherche du Canada de niveau 1, 2004
  • Professeur invité pour scientifiques internationaux principaux, Académie des sciences de la Chine
  • Prix Ken Standing

Publications Pertinentes

  • Chiang, C.K. et coll. « The proteomic landscape of the suprachiasmatic nucleus clock reveals large-scale coordination of key biological processes. » PLoS Genet. 10 (octobre 2014): e1004695. https://doi.org/10.1371/journal.pgen.1004695.
  • Abu-Farha, M. et coll. « Proteomic analyses of the SMYD family interactomes identify HSP90 as a novel target for SMYD2. » J Mol Cell Biol. 3, no 5 (octobre 2011): 301–08. https://doi.org/10.1093/jmcb/mjr025.
  • Lambert, J.P. et coll. « Defining the budding yeast chromatin-associated interactome. » Mol Syst Biol. (décembre 2010). https://doi.org/10.1038/msb.2010.104.
  • Ewing, R.W. et coll. « Large-scale mapping of human protein-protein interactions by mass spectrometry. » Mol Syst Biol. 3 (2007).

Soutenez-nous

Le CIFAR est un organisme de bienfaisance enregistré qui reçoit le soutien des gouvernements du Canada, de l’Ontario, de l’Alberta et du Québec, ainsi que de fondations, de donateurs individuels, d’entreprises et de partenaires canadiens et internationaux.

Centre MaRS, tour Ouest
661, avenue University, bureau 505
Toronto (Ontario) M5G 1M1 Canada