Suis nous sur
post_content

Katherine R. Amato

La nomination

  • Boursier ou boursière
  • Chercheur mondial ou chercheuse mondiale CIFAR-Azrieli 2016-2018
  • Microbiome humain

Connect

Site

À Propos

Katie Amato est une anthropologue biologiste qui étudie le microbiote intestinal dans le contexte général de l’écologie et de l’évolution de l’hôte.

Elle est primatologue de terrain et ses perspectives sur la physiologie, la plasticité et la forme physique dans cet environnement ont suscité son intérêt pour les interactions entre l’hôte et les microorganismes intestinaux. Elle vise tout particulièrement à apporter une perspective de santé mondiale aux recherches sur le microbiome humain en décrivant comment des changements dans le microbiote intestinal influencent la nutrition et la santé des populations partout sur la planète, et en cernant les mécanismes sociaux et biologiques qui mènent à ces changements.

Dans ses recherches actuelles, Amato se penche sur la contribution des microorganismes à la nutrition de l’hôte en cas de pénurie alimentaire ou de demandes nutritionnelles accrues (par ex., pendant la grossesse), ainsi que sur l’influence des microorganismes sur la croissance, le métabolisme cérébral, l’obésité et la maladie métabolique. À titre de modèle, elle a aussi recours à des primates non humains pour étudier les interactions entre l’hôte et les microorganismes intestinaux dans des environnements sélectifs, ainsi que pour déterminer si le microbiote intestinal humain comporte des caractéristiques qui sont le propre des primates.

Prix

  • Symposium des chercheurs en début de carrière de l’Université du Michigan, conférencière invitée, 2015
  • Conférencière TEDx Jackson Hole, 2015
  • Jeune exploratrice du National Geographic, 2007
  • Boursière Fulbright Garcia-Robles, 2007

Publications Pertinentes

  • Amato, K.R., Mallott, E.K., McDonald, D., et al. (2019). Convergence of human and old world monkey gut microbiomes demonstrates the importance of human ecology over phylogeny. Genome Biology, 20(1), 201-213.
  • Amato, K.R. (2019). Missing links: The role of primates in understanding the human microbiome. mSystems, 4, ee00165-19.
  • Amato, K.R., Sanders, J., Song, S.J., Nute, M., et al. (2019) Evolutionary trends in host physiology outweigh diet in structuring primate gut microbiomes. ISME J. 13(3), 576-587.
  • Mallott, E,K., & Amato, K.R. (2018). The microbial reproductive ecology of white-faced capuchins (Cebus capucinus). American Journal of Primatology, 165(3), 576-588.
  • Amato, K.R. (2016) Incorporating the gut microbiota into models of human and non-human primate ecology and evolution. Yearbook of Physical Anthropology, 159, 196-215. DOI: 10.1002/ajpa.22908

Soutenez-nous

Le CIFAR est un organisme de bienfaisance enregistré qui reçoit le soutien des gouvernements du Canada, de l’Ontario, de l’Alberta et du Québec, ainsi que de fondations, de donateurs individuels, d’entreprises et de partenaires canadiens et internationaux.

Centre MaRS, tour Ouest
661, avenue University, bureau 505
Toronto (Ontario) M5G 1M1 Canada