Suis nous sur

Extrême Univers et gravité

smaller line

Quelle est la nature de la gravité extrême et comment l’élucidation de cette question pourrait-elle nous aider à comprendre l’origine et l’évolution de l’Univers?

Pendant le plus clair de l’histoire de l’humanité, seule la lumière visible nous a permis de mieux comprendre l’Univers. Nous avons ensuite appris à détecter d’autres formes de rayonnement électromagnétique, comme l’infrarouge et les ondes radio. Aujourd’hui, nous pouvons enfin détecter les ondes gravitationnelles grâce auxquelles nous pourrons observer et comprendre l’Univers de nouvelles façons.

Les ondes gravitationnelles sont des « ondulations » dans l’espace-temps créées par des objets massifs en accélération. De concert avec d’autres observations, elles offrent aux chercheurs de tout nouveaux outils pour comprendre l’Univers. Les chercheurs se pencheront sur diverses questions, notamment : la nature de la gravité extrême, l’origine et l’évolution de l’Univers, la nature d’objets compacts, comme des trous noirs et des étoiles à neutrons, et des questions profondes sur la physique et l’astrophysique fondamentales.

Le programme Extrême Univers et gravité du CIFAR réunit des chercheurs de renommée mondiale issus de plusieurs domaines pertinents qui exploitent cette mine de nouvelles données. Ils ont été choisis non seulement pour leur excellence, mais aussi pour leur expertise dans un éventail de domaines, en transcendant la théorie, l’expérimentation et l’observation.

Voie menant à l’impact sociétal

Nous invitons les experts au sein de l’industrie, de la société civile, des soins de santé et du gouvernement à se joindre aux boursiers de notre programme Extrême Univers et gravité pour participer à de profondes discussions intersectorielles qui favorisent le changement et l’innovation.

Des experts du milieu universitaire et de l’industrie dans les domaines de l’analyse de données biomédicales et de l’intelligence artificielle et les boursiers du CIFAR au sein du programme Extrême Univers et gravité mettent de l’avant de nouvelles innovations technologiques par le recours à des techniques en science des données issues de l’astronomie et de la cosmologie pour trouver réponse à des questions complexes en génomique et en imagerie médicale, et vice versa.

Axes prioritaires :

  • Favoriser le déploiement intersectoriel de techniques avancées d’analyse d’images
  • Cerner les domaines clés, comme la classification d’images ou le traitement de données, au sein desquels les chercheurs et l’industrie peuvent collaborer

Souhaitez-vous favoriser l’application intersectorielle de l’IA?

Personne-ressource : Fiona Cunningham, directrice, Innovation

Fondation

1986

Dates de renouvellement

1991, 1996, 2001, 2006, 2011, 2016

Partenaires de recherche

Fondation R. Howard Webster

Collaborations interdisciplinaires

Astrophysique
Astronomie
Physique computationnelle, des particules, des astroparticules et des hautes énergies
Cosmologie d’observation

Personne-ressource

Daniel Bacinello

Membres et spécialistes-conseils

Coresponsable de programme

Victoria Kaspi

Responsable de programme
Titulaire de bourse de la Fondation R. Howard Webster

Extrême univers et gravité
Université McGill
Canada
Membres

Lars Bildsten

Membre auxiliaire

Extrême univers et gravité
Université de la Californie à Santa Barbara
États Unis

J. Richard Bond

Membre

Extrême univers et gravité
Université de Toronto
Canada

Mark C. Chen

Membre

Extrême univers et gravité
Université Queen's
Canada

Matthew W. Choptuik

Membre auxiliaire

Extrême univers et gravité
Université de la Colombie-Britannique
Canada

Matt Dobbs

Membre

Extrême univers et gravité
Université McGill
Canada

Richard S. Ellis

Membre auxiliaire

Extrême univers et gravité
University College London
Royaume-Uni

Mark Halpern

Membre

Extrême univers et gravité
Université de la Colombie-Britannique
Canada

Gary Hinshaw

Membre

Extrême univers et gravité
Université de la Colombie-Britannique
Canada

Gilbert Holder

Membre

Extrême univers et gravité
Université de l'Illinois à Urbana-Champaign
États Unis

Vicky Kalogera

Membre

Extrême univers et gravité
Université Northwestern
États Unis

Juna A. Kollmeier

Membre

Extrême univers et gravité
CITA
Observatoires Carnegie
Université de Toronto
États Unis

Luis Lehner

Membre

Extrême univers et gravité
Institut Périmètre
Canada

Arthur B. McDonald

Membre auxiliaire

Extrême univers et gravité
Université Queen's
Canada

Robert C. Myers

Membre auxiliaire

Extrême univers et gravité
Institut Périmètre d’astrophysique théorique
Canada

Julio F. Navarro

Membre

Extrême univers et gravité
Université de Victoria
Canada

Barth Netterfield

Membre

Extrême univers et gravité
Université de Toronto
Canada

John A. Peacock

Membre auxiliaire

Extrême univers et gravité
Université d'Édimbourg
Royaume-Uni

Ue-Li Pen

Membre

Extrême univers et gravité
Université de Toronto
Canada

Harald P. Pfeiffer

Membre auxiliaire

Extrême univers et gravité
Université de Toronto
Canada

E. Sterl Phinney

Membre auxiliaire

Extrême univers et gravité
California Institute of Technology
États Unis

Frans Pretorius

Membre

Extrême univers et gravité
Université de Princeton
États Unis

Scott Ransom

Membre

Extrême univers et gravité
États Unis

Joseph Silk

Membre auxiliaire

Extrême univers et gravité
Université Johns Hopkins
Université Johns-Hopkins
États Unis

Kendrick Smith

Membre

Extrême univers et gravité
Institut Périmètre d’astrophysique théorique
Canada

David Spergel

Membre auxiliaire

Extrême univers et gravité
Université de Princeton
États Unis

Ingrid Stairs

Membre

Extrême univers et gravité
Université de la Colombie-Britannique
Canada

Neil Turok

Membre auxiliaire

Extrême univers et gravité
Institut Périmètre d’astrophysique théorique
Canada

William G. Unruh

Membre auxiliaire

Extrême univers et gravité
Université de la Colombie-Britannique
Canada

Matias Zaldarriaga

Membre

Extrême univers et gravité
États Unis
Spécialistes-conseils

Roger Blandford

Spécialiste-conseil

Extrême univers et gravité
Université Stanford
États Unis

Gabriela Gonzalez

Spécialiste-conseil

Extrême univers et gravité
Université d’état de la Louisiane
États Unis

Lyman Page

Spécialiste-conseil

Extrême univers et gravité
Université de Princeton
États Unis

Eva Silverstein

Spécialiste-conseil

Extrême univers et gravité
Université Stanford
États Unis

Simon White

Spécialiste-conseil

Extrême univers et gravité
Institut Max Planck d'astrophysique
Allemagne
Membres du programme de chercheurs mondiaux CIFAR-Azrieli

Iair Arcavi

Membre du programme de chercheurs mondiaux CIFAR-Azrieli 2019-2021

Extrême univers et gravité
Université de Tel-Aviv
Israël

Sarah Burke-Spolaor

Membre du programme de chercheurs mondiaux CIFAR-Azrieli 2018-2020

Extrême univers et gravité
Université de la Virginie-Occidentale
États Unis

Maria R. Drout

Membre du programme de chercheurs mondiaux CIFAR-Azrieli 2018-2020

Extrême univers et gravité
Université de Toronto
Canada

Daryl Haggard

Membre du programme de chercheurs mondiaux CIFAR-Azrieli 2017-2019

Extrême univers et gravité
Université McGill
Canada

Renée Hložek

Membre du programme de chercheurs mondiaux CIFAR-Azrieli 2019-2021

Extrême univers et gravité
Université de Toronto
Canada

Adrian Liu

Membre du programme de chercheurs mondiaux CIFAR-Azrieli 2018-2020

Extrême univers et gravité
Université McGill
Canada

Raffaella Margutti

Membre du programme de chercheurs mondiaux CIFAR-Azrieli 2019-2021

Extrême univers et gravité
Université Northwestern
États Unis

Ajith Parameswaran

Membre du programme de chercheurs mondiaux CIFAR-Azrieli 2017-2019

Extrême univers et gravité
Institut Tata de recherche fondamentale
Inde

Nouvelles

Chercheurs mondiaux CIFAR-Azrieli

Quand l’Univers appelle, Raffaella Margutti répond

La chercheuse mondiale CIFAR-Azrieli prend des décisions rapides pour capter les événements.

Extrême Univers et gravité

Des boursiers du CIFAR précisent l’origine des sursauts radio rapides

Des nouveaux résultats du télescope CHIME surprennent et ravissent

Compte rendu d'événement

Algorithmes en astronomie et en biomédecine

Les algorithmes utilisés en recherche astronomique peuvent être appliqués au traitement de données tout aussi comple...

Compte rendu de recherche

L’IA au service de l’astronomie et de la santé

Des astronomes et des cosmologues utilisent de puissants algorithmes informatiques, notamment des méthodes basées sur...

Soutenez-nous

Le CIFAR est un organisme de bienfaisance enregistré qui reçoit le soutien des gouvernements du Canada, de l’Alberta et du Québec, ainsi que de fondations, de donateurs individuels, d’entreprises et de partenaires canadiens et internationaux.

Centre MaRS, tour Ouest
661, avenue University, bureau 505
Toronto (Ontario) M5G 1M1 Canada